Forum Rpg - Uniquement Yuri - NC-18
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nena | La partie Meurtrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nena

avatar


Mon Petit Carnet
Mes Caractéristiques :
Mes Mémoires :
Mes Relations :

MessageSujet: Nena | La partie Meurtrie   Mar 17 Sep - 23:22

FICHE DE PRESENTATION
Prénom▬ Nena
Âge ▬ 20 ans
Groupe  ▬ Servante
Description physique

Elle avait des cheveux longs... Si longs, trop longs. Nena se disait souvent que les courtisanes devaient être contentes de ne pas à avoir à s'en occuper. Elle trouvait ça dommage, car elle adorait qu'on les lui touche, elle le prenait comme un signe affectif qu'elle ne refusait jamais. Mais paradoxalement, ce sont eux qui lui ont fait vivre une enfance pas facile du tout. Cela ne l'empêchait pas du tout d'en prendre soin malgré tout. À force de soin, ils lui traînent aux pieds. Pieds qu'elle trouve trop grand à son goût... Alors qu'ils n'ont rien de plus ou de moins que ceux des autres, que ce soit déesses ou servantes.

Son visage rond enfantin accueille de jolis yeux verts, qui lui ont également causé des soucis. Grands et joliment tracés, ils étaient pourtant bienveillants malgré tout. Elle a été « dompté » ainsi. À ne jamais dévisager qui que ce soit. C'est aussi pourquoi tout dans son attitude ne laissait voir aucune agressivité, que ce soit physique ou verbale. De toute façon, à qui pouvait-elle faire du mal ? Elle n'était pas bien grosse, ne faisant qu'à peine une cinquantaine de kilos pour un mètre soixante-deux. Elle avait la force de porter un sac de farine avec de l'aide mais sans plus.
Sa peau était blanche, une peau basique à tous les roux, avec quelques tâches de son par ci, par là sur le visage. Elle détestait qu'on les regarde d'ailleurs, les trouvant disgracieux.

Description psychologique

Des deux, Nena est la plus calme. Elle n'aura jamais un mot plus haut que l'autre, elle ne saurait pas comment s'y prendre. Tout comme son physique le montre, elle n'oserait se rebeller contre personne, c'est bien pour ça qu'elle enviait sa soeur Nani pour ce côté-là. Car les deux ont les mêmes pensées, seule une est capable de l'exprimer sans avoir la trouille au ventre, les lèvres collaient par l'angoisse et l'appréhension.

Ne supportant plus la maltraitante et la douleur, elle se jura d'obéir aux ordres qu'on lui donnait, sans exception. C'était encore ce pour quoi elle était encore douée, avant la couture. Une des courtisanes qui l'aimait bien lui avait appris à en faire depuis qu'elle a débarqué sur l'île. L'avait-elle fait pour faire plaisir à la dit courtisane ou bien pour se trouver quelque chose qui aurait fait qu'elle ne soit pas trop une femme inintéressante ? Cela dit, il y avait une chose qu'elle aimait beaucoup. Tremper ses doigts dans le liquide froid et pâteux d'une peinture et mélanger les couleurs sur une toile, l'odeur également lui plaisait. Et même si au final ça ne ressemblait à rien, elle demeurait malgré tout contente d'elle-même. Fait rare.

En grandissant sur l'île, elle découvrit qu'elle aimait beaucoup la toilette féminine. Parfums, bijoux et beaux vêtements, en particulier ceux que lui confectionnait une certaine courtisane. Mais c'étaient des choses trop belles et précieuses pour qu'elle puisse ne serait-ce que rêver de les porter un jour. Elle s'était également adoucie, se trouvant un côté bienveillant et maternel avec les nouvelles petites servantes et guerrières. Sans cesse, cette cérémonie d'accueil lui rappelait son arrivée à elle. Pas forcément un bon souvenir...

Histoire


Nena est l'aînée de sa famille, et sa soeur jumelle, Nani, la cadette. Et c'est toutes les deux qu'elles ont vécus un véritable calvaire.
Elles sont nées toutes les deux dans un petit village perdu. Personnes ne savaient pourquoi, mais les jumelles sont nées toutes les deux rousses. Et avec les yeux verts de surcroît. Le village ne connaissant rien à la génétique, pensait qu'il s'agissait d'un message envoyé par le Dieu du Mal... L'ancien punit les parents de ces ignominies en les forçant à s'occuper d'elles jusqu'à leur mort.
C'est ainsi qu'elles grandirent en souillons. Ne recevant ni l'amour de leurs parents, ni celles de personnes d'autres, elles vécurent pendant douze ans comme des esclaves. Quasiment jamais lavées, nourrit que de reste rassis, n'allant jamais à l'école, elles restaient en permanence dans la demeure, n'étant jamais autorisé à sortir. De toute façon, quand elles le faisaient, les villageois leur crachaient dessus à leur passage. Nena le prit très violemment. Étant une enfant douce, elle ne supportait pas l'absence des bras de sa mère. Ceux de sa sœur étaient là pour y remédier du mieux que Nani le pouvait. Ce n'était pas cette dernière qui avait reçu le plus de coups justement. La vue de Nena horripilait fortement le père apparemment. Peut-être était-ce parce qu'elle était venue la première, donc LA porteuse de malheur. Elle n'aurait jamais su dire.....

Ce n'était que pendant douze ans, mais c'était long... Très long pour elle, mais le jour de leurs anniversaires, elles vécurent quelques choses d'étranges. Tout le monde souriait. Elles avaient été lavées au savon pendant près d'une heure, coiffés avec de magnifiques bijoux et de coiffes somptueux, du moins, le plus que le village pouvait avoir. Elles avaient eu des robes enfin à leur taille. Elles avaient même mangé à leur faim, ce qui était étonnant et troublant à la fois. Mais Nena sentit que c'était pour quelque chose de précis On ne lui avait pas mis de si beaux assortiments pour rien... Et elle vit juste. Elles s'étaient rendues jusqu'au bord du fleuve le plus près du village. Là, une belle femme les attendait. Elle arborait une tenue magnifique, cousue avec des détails fins et des arabesques en or délicats, et était armée, Nena ne saurait dire par quoi mais elle se sentait soudainement ridicule dans sa robe qu'elle avait trouvée jolie. Si la cadette avait suivi sans broncher, l'aînée se refusait à y allait, provoquant sans le vouloir la honte de ses parents et du village entier. Son père leva la main afin de la battre à nouveau. Fermant les yeux, elle attendait le coup qui ne vint jamais. Sans même qu'elle ne s'en soit rendu compte, la femme était arrivée à leur niveau. Elle était petite avec de longs cheveux bruns et elle tenait fermement le poignet de son père dans un angle improbable, alors qu'il faisait bien plus d'une tête de plus qu'elle... Ce dernier n'osait même pas crier de douleur sous le regard menaçant de sa sauveuse. Et le ton qu'elle employait à ce moment-là n'arrangeait en rien la situation.

«  Ces enfants m'appartiennent désormais ! Touche-les et tu n'auras plus de bras ! »

Elle le relâcha si brusquement qu'il en tomba au sol. Nena n'avait jamais vu son père ainsi, lui qui était si imposant, si terrifiant... Mais ça, c'était maintenant la femme qui la prit par la taille qui lui faisait peur. Tremblante, elle n'osait plus bouger, elle voyait juste le tout devenir de plus en plus petit, son père qui hurlait pour son poignet, sa mère qui pleurait qu'on le soigne, les villageois attroupaient autour de lui, se demandant quoi faire... Tout... Elles firent emmener dans une petite barque où il y avait encore d'autres enfants dedans, toutes des filles. Effrayée par ceux qu'il y avait dans son village, elle n'osait pas s'en approcher. Elle passa tout le trajet dans les bras de Nani.
En arrivant, elles étaient accueillis par plein de jeunes femmes portant des tuniques en laine. Elles se courbaient toutes au fur et à mesure des pas de la meneuse et des femmes armées qui débarquaient par bateau une à une après, suivirent de plusieurs petites filles. Leur groupe était en tête par rapport aux autres et les femmes vêtues de robes s'approchèrent des petites filles sans distinction. Une femme avec des cheveux courts s'approcha de Nena et Nani avec un grand sourire. Et elle les avait pris sous son aile protectrice à leur arrivée. Au début elle avait peur de tout et de tout le monde. Elle enviait même sa soeur de pouvoir s'adapter aussi vite avec les autres. Elle passait son temps à l'envier pour tout de toute façon. Sa force de caractère, sa beauté, sa joie de vivre... Elles étaient des jumelles si différentes mais elle l'aimait tellement...
Plus tard, elle apprit que la femme qui était venue les chercher était une déesse nommée « Ishtar ». Une déesse... Elle avait du mal à y croire sur le moment, mais elle découvrit très vite qu'elle l'avait emmené ici afin de devenir servante. C'était toujours un meilleur destin que ce que lui réservait sa famille... Bien nourrie, bien traitée, bien soignée, elle se sentait un peu plus épanouie qu'auparavant.


Cela valait-il autant d'années de souffrance pour avoir une vie un minimum décent...

Derrière l'écran
Prénom ou/ Pseudo ▬
Âge  ▬ 21 ans
Sexe  ▬ Féminin
Comment avez-vous connu le forum  ▬ DC d'Ishtar
Que pensez-vous du forum? ▬ Déjà dit



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nena | La partie Meurtrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une partie de pêche au coup pour la brème
» Réparation carter Moteur partie came embrayage
» partie mecanique gtv6
» elle est partie !
» Quelle partie de votre corps préférez vous ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gynécée :: PRÉAMBULE :: LE RÉPERTOIRE DES FICHES :: Les Fiches Validées-